L'église apostolique PDF Imprimer Envoyer

Message donné par Emmanuel Lambotin

 

L’EGLISE APOSTOLIQUE

Qu’entend-on par le mot « EGLISE »

 

  • Il existe une grande diversité d’églises, et chacune d’elle possède un style de vie particulier.

Pour la plupart des gens, l’idée qu’ils ont de l’église est déterminée par leur expérience personnelle.

Certains défendent leur église comme étant le bon concept, souvent parce qu’ils n’ont connu que leur église.

 

  • C’est important de bien comprendre le concept biblique de l’église pour ensuite voir

comment il peut être mis en pratique et maintenu pour que l’église conserve cette vie abondante du Saint-Esprit et soit réellement efficace dans son ministère envers le monde.

 

Dieu veut que l’église accomplisse une tache très réelle avant que Jésus revienne.

 

  • Nous avons besoin d’une doctrine fondée sur l’église. Le credo de l’église primitive

Définissait non seulement ce qui était accepté comme la bonne doctrine au sujet de la Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, mais aussi ce qu’était la croyance commune au sujet de la nature de l’église.

 

  • Dans bien des endroits, il y a toujours le souci de maintenir la véritable doctrine de

Dieu, mais l’accent n’est pas mis sur la compréhension de la vrai nature de l’église.

 

1. L’église est :

  • Sainte : Un peuple mis a part par Dieu pour accomplir ses buts sur la terre et pour

Ensuite se retrouver dans une communion éternelle avec lui dans le Ciel ; Un peuple consacré par le sang de son Fils et le don du Saint-Esprit pour qu’il soit capable d’accomplir la volonté de Dieu sur terre. (1 Pierre 2 :9-10)

 

  • Un seul Corps : Il y a un seul corps sur la terre. Jésus-Christ est la tête de l’église, et

Toute personne née de nouveau par le Saint-Esprit est membre de cette église.

 

  • Apostolique : Cela signifie que l’église est envoyée par Dieu pour un but particulier.

Jésus a dit : « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jean 20 :21)

L’église doit poursuivre le ministère de Jésus dans le monde, afin que son Royaume vienne et que sa volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

Cette compréhension primitive de l’église était basée sur la révélation scripturaire de l’église.

 

2. Examinons la manière dont l’église est décrite dans le Nouveau Testament

  1. Le vrai cep

Jésus a dit de lui-même qu’il était le vrai cep et que ses disciples étaient les sarments de ce cep. L’essence de la nature de l’église est basée sur la relation avec Jésus avec ces autres sarments, les autres chrétiens.

Ils sont greffés sur le cep par Dieu le Père, par le moyen de leur foi en Jésus-Christ comme Fils de Dieu.

Ces croyants reçoivent le commandement de Jésus de demeurer dans le cep et de vivre continuellement en lui, en obéissant a ce qu’il leur a ordonné.

 

La manière dont Jésus envisage l’église nous saute aux yeux immédiatement :

Il s’agit de personnes qui vivent en relation intime avec lui et les unes avec les autres ; un peuple obéissant, prêt à obéir a ses commandements.

 

Le but de chaque sarment est de porter du fruit, et non pas simplement de produire d’ostensibles feuilles.

Le processus pour porter du fruit ne peut avoir lieu que si le sarment demeure dans le cep en restant dans une relation avec Jésus, tout en maintenant une relation avec les autres sarments.

 

Jésus avertit les sarments sans fruits qu’ils seront retranchés du cep par le Père, puis rassemblés et enfin, brulés.

Même les sarments qui portent du fruit seront émondés afin qu’ils soient encore plus efficaces et portent plus de fruits.

Le véritable croyant qui vit en Christ n’a pas a avoir peur, car en demeurant dans le cep, il porte assurément du fruit ; Le Saint-Esprit produira ce fruit en lui.

 

Jean 15 :7-8 « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. »

 

Ainsi, l’église doit-être un corps composé de gens qui se distinguent par la manière dont ils s’aiment les uns les autres. Cet amour doit s’exprimer en donnant sa vie les uns pour les autres, en vivant pour les autres au lieu de vivre pour soi-même.

 

  1. Le corps de Christ

L’apôtre Paul décrit l’église comme le « corps de Christ » ayant pour mandat de poursuivre le ministère du Fils de Dieu sur la terre.

 

1 Corinthiens 12 :27 « Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. »

 

Paul explique que Christ est la tête de ce Corps dont il puise toute sa vie, son autorité et sa puissance.

Aucun membre ne peut fonctionner efficacement s’il est indépendant de la tête ou du reste du Corps !

Un membre du Corps ne peut pas non plus imaginer qu’il n’a pas besoin des autres membres.

Les membres ayant différentes fonctions, il y a donc une variété de services au sein de l’église. Tous sont nécessaires et complémentaires. Et chaque membre aura son propre service !

 

Il est clair qu’être le Corps de Christ n’est pas un titre que l’église porte, mais une description de ce qu’elle est par nature, et donc la manière dont elle devrait être vue de l’extérieur :

Un corps de personne qui rayonne de la vie de Jésus Christ et poursuit sur la terre.

 


  1. Un temple vivant

 

Pierre décrit l’église comme une maison spirituelle ou un temple. La compréhension biblique de l’église est évidente : l’église « n’est pas un bâtiment », mais un Corps formé d’individus, des pierres vivantes dans un temple vivant.

 

1 Pierre 2 :5 « et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, »

 

Jésus lui-même est la pierre angulaire de ce temple fait de personnes vivantes. Les pierres individuelles doivent être jointes les unes aux autres de telle manière qu’elles répondent au désir de Dieu d’avoir un temple vivant pour accomplir ses buts.

L’ensemble de ses pierres doivent vivres dans l’unité.

 

Trois questions doivent trouver une réponse :

 

  1. Quel genre de relation doit-il exister entre Jésus Christ et les personnes dans l’église ?
  2. Quelles relations les membres doivent-ils avoir les uns avec les autres ?
  3. Quel est le but de Dieu pour ce Corps de croyants ?

 

Jésus-Christ n’est pas venu sur la terre pour créer un système religieux.

Sa conception de l’église n’est pas un groupe de personnes qui uniquement vient aux cultes ou a des réunions. L’église n’est pas non plus un lieu ou un bâtiment.

 

Jésus voit l’église comme un peuple vivant dans une relation dynamique avec lui, s’aimant les uns les autres en étant équipés pour accomplir ses buts sur la terre.

Chaque croyant doit porter du fruit ou accomplir sa part de ce but avec succès. En faisant cela, ils rendent gloire au Père céleste.

 

L’église n’existe pas pour profiter de ses membres, mais pour accomplir le but de celui a qui appartient ce Corps !

Ce n’est pas un bâtiment, une institution ou un système religieux, mais un Corps de personnes qui vit en Christ et en qui il vit pour continuer le ministère de son Royaume dans le monde.

 

Pour qu’un tel but soit accompli les membres de l’église doivent être nés de nouveau par l’Esprit de Dieu et baptisés, inspirés et remplis par la vie de cet Esprit.